Les Accents têtus

IUT d’informatique et de gestion,
Université Paris VIII, Montreuil (93)
Ateliers de communication écrite et orale
De sept. 2014 à janv. 2015

Des ateliers d’écriture s’invitent en cours de communication pour des étudiants de première année en informatique.

Au vu de certaines gênes au plan rédactionnel rencontrées par des étudiants en 1ère année d’Informatique, et suite au départ à la retraite du professeur en communication, l’association est sollicitée par les responsable des études pour réfléchir à un programme d’ateliers d’écriture.

Spécificité de la demande : concevoir un ensemble d’ateliers d’écriture, homogène et reproductible, pour des groupes d’environ 15 élèves (demi-classes) répondant aux objectifs du module d’Expression - Communication, fixé par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (la pratique de formes artistiques étant inscrite dans les prolongements possibles).

Axé sur la prise de conscience des principaux enjeux de communication, le module vise les fondamentaux de la communication, verbale et non verbale, la correction de la langue française, à l’écrit comme à l’oral. S’y ajoute un volet méthodologique pour la recherche de documents et l’appréciation des sources.

L’association a construit un parcours progressif de 8 séances d’une durée de 3h avec des exercices variés, en phase avec les contenus du module, conçu pour faire entrer progressivement les étudiants dans l’écriture : questionnaires-portraits interactifs (écriture en duo), écriture du récit à partir d’inducteurs, fiction (par le mythe), lettre de motivation, recherche documentaire sur un thème (les utopies), observations directes.
Dans les intervalles : des jeux d’écritures sur le vocabulaire et la sémantique.
Chaque séance ménageant, comme dans tous les ateliers, des temps d’écriture, de lecture à voix haute, d’écoute fine, de réaction sur les textes. Et des temps pour la réécriture en dehors des séances.

Résultats obtenus

–  Surprise initiale : « je pensais que ce serait plus académique ».
–  Découverte du plaisir d’écrire, en particulier de la fiction : « je ne pensais pas que j’étais capable d’écrire », « aller chercher au fond de nous-mêmes, ça travaille l’imagination », « ça m’a permis d’écrire, j’écris pas souvent », « ça s’est fait sans pression », « à chaque fois qu’on avait une contrainte, on était libre d’écrire sur ce qu’on voulait »
–  Prise de conscience et dépassement : « dans ce cours on écrit et on corrige, ça nous aide à comprendre », « on apprend et on s’évade, on apprend aussi bien de nous que des sujets », « on lit nos textes, au début ça n’était pas évident et puis après si ».

Le projet en chiffres

6 groupes de 15 élèves
3 animateurs, dont Marianne Vermersch, responsable du programme.
Phase d’installation des ateliers à l’IUT : de septembre 2014 à janvier 2015.